extraire


extraire

extraire [ ɛkstrɛr ] v. tr. <conjug. : 50>
XVe; estraire 1080; lat. pop. °extragere, class. extrahere, de trahere « tirer » → traire
I
1Tirer (une chose) du lieu dans lequel elle se trouve enfouie, retenue. extraction. Extraire la pierre d'une carrière, la houille d'une mine. Extraire un minerai de sa gangue. dégager. Chir. Enlever, retirer (un corps étranger, une dent) par une opération. « Il avait fallu débrider la plaie, extraire le projectile » (Flaubert). arracher, extirper, retirer.
2Faire sortir (qqn) d'un lieu étroit où il était retenu. Il était occupé « à extraire les cadavres et les blessés de dessous les décombres » (A. Gide) . Fam. Pronom. S'extraire de sa voiture, en sortir à grand-peine. ⇒ s'extirper.
3Tirer (un passage) d'un livre, d'un écrit ( extrait). Dépouiller un livre pour en extraire des citations. relever. Extraire des passages de plusieurs ouvrages. compiler.
4Tirer (une information) de qqn. extorquer. « il brûlait de lui extraire ses secrets » (Barrès).
II
1Séparer (une substance) du corps dont elle fait partie. exprimer, tirer. Extraire le jus d'un fruit presser. Extraire l'essence des fleurs ( extrait) . Chim. Extraire un gaz par distillation. isoler.
2Fig. et littér. Dégager, faire sortir, faire apparaître. Extraire la quintessence d'un long traité. résumer. L'artifice de notre perception « consiste à extraire de ces devenirs très variés la représentation unique du devenir en général » (Bergson).
3Math. Extraire la racine carrée, la racine cubique d'un nombre, la calculer. — Extraire les entiers contenus dans un nombre fractionnaire, chercher combien de fois ce nombre contient l'unité.
⊗ CONTR. Ajouter. Enfermer, enfouir.

extraire verbe transitif (latin populaire extragere, du latin classique extrahere) Tirer une matière, par des moyens techniques appropriés, d'un milieu naturel où elle se trouve enfouie, enfoncée : Extraire du charbon d'une mine. Retirer de l'organisme un corps étranger ou un organe malade : Extraire une balle de la jambe. Obtenir une substance en la séparant d'un corps par voie physique ou chimique : Extraire de l'huile des graines. Tirer un objet de l'endroit (étroit, difficile d'accès) où il se trouve placé : Extraire un mouchoir du fond de son sac. Faire sortir quelqu'un d'un lieu, l'en tirer ; extirper avec difficulté : Extraire un blessé d'une voiture accidentée. Soutirer quelque chose à quelqu'un, lui extorquer une information par ruse, violence ou avec difficulté : Il lui a extrait des aveux complets. Tirer un passage d'un écrit, d'un discours. Mathématiques Construire à partir d'une famille ou d'une suite donnée. Chercher la racine carrée ou la racine cubique d'un nombre. ● extraire (difficultés) verbe transitif (latin populaire extragere, du latin classique extrahere) Conjugaison extraire (synonymes) verbe transitif (latin populaire extragere, du latin classique extrahere) Tirer une matière, par des moyens techniques appropriés, d'un milieu...
Synonymes :
- dégager
Retirer de l'organisme un corps étranger ou un organe malade
Synonymes :
Obtenir une substance en la séparant d'un corps par voie...
Synonymes :
Tirer un objet de l'endroit (étroit, difficile d'accès) où il...
Synonymes :
Faire sortir quelqu'un d'un lieu, l'en tirer ; extirper avec difficulté
Synonymes :
- dégager
Tirer un passage d'un écrit, d'un discours.
Synonymes :
- détacher
- prélever

extraire
v. tr.
d1./d Tirer avec une certaine difficulté (une chose) de ce qui la contient. Extraire une balle d'une plaie.
d2./d Séparer (une substance) d'une autre. Extraire l'aluminium de la bauxite.
d3./d Tirer (un passage) d'une oeuvre. Extraire une citation.
d4./d MATH Extraire la racine carrée, la racine n ième d'un nombre, la calculer.
|| Extraire les entiers dans un nombre fractionnaire, chercher combien de fois ce nombre contient l'unité.

⇒EXTRAIRE, verbe trans.
A.— 1. Dégager un minerai, une roche d'un milieu dans lequel ils sont enfouis. Du charbon de terre d'ailleurs très abondant et facile à extraire (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1968, p. 210) :
1. Il était d'autant plus facile d'extraire la craie du sous-sol que, notamment dans le Santerre, aucun lit de pierres ou de rocailles ne la sépare du limon.
VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 92.
2. Retirer de l'organisme d'un être vivant un corps étranger ou une dent. Extraire une molaire. Souvent, il fallait rouvrir les chairs, en extraire encore des esquilles ignorées (ZOLA, Débâcle, 1892, p. 500).
3. Tirer, sortir une chose quelconque d'un endroit où elle est contenue. En un moment le fagot fut défait, les bûches en furent extraites et cachées avec une prestesse qu'aucune parole ne peut rendre (BALZAC, Paysans, 1844, p. 74). L'essentiel consistait pour lui à crayonner, noircir, effacer, déchirer des quantités de feuilles qu'il extrayait d'un carton à dessins (CARCO, Voix basse, 1938, p. 202).
Gén. avec une intention iron. Tirer, sortir une chose à laquelle on attache du prix d'un endroit où elle est rangée, cachée. Je m'engage à extraire de ma poche vide une dizaine de billets de mille francs (BLOY, Journal, 1904, p. 236) :
2. Hors de la liasse des papiers jaunis et noircis, Volpatte extrait la photographie et me la montre une fois de plus.
BARBUSSE, Feu, 1916, p. 189.
♦ Sortir, tirer de, comme le ferait un chirurgien. [Je] l'ai regardé cracher une eau mousseuse, puis se pencher vers son miroir, enfoncer ses doigts dans sa bouche, extraire son râtelier, l'examiner d'un air soucieux (MARTIN DU G., Thib., Épil., 1940, p. 936).
♦ Sortir, tirer quelqu'un de..., comme on le ferait pour un objet. La bonne a plié son ouvrage et vient sans hâte, en dormant, extraire le docteur de son imperméable (SARTRE, Nausée, 1938, p. 90).
4. Lang. jur. Extraire quelqu'un d'une prison. L'en faire sortir. C'est au consul qu'il appartient d'aller extraire de geôle un marin en goguette (CHAZELLE, Diplom., 1962, p. 42) :
3. Là dessus, m'ayant extrait du poste, on me conduisit en un bâtiment national beaucoup plus vaste.
TOULET, Nane, 1905, p. 215.
B.— 1. Séparer une substance du corps auquel elle appartient, par divers procédés mécaniques ou chimiques. Extraire la quintessence de... En 1816, Sertürner découvrit que l'on pouvait extraire de l'opium une substance cristallisée, la morphine (BERTHELOT, Synth. chim., 1876, p. 116). Les éléments utiles [du malt] ne sont pas pour la plupart à l'état soluble et il faut, pour les extraire, les solubiliser sous l'action des diastases (BOULLANGER, Malt., brass., 1934, p. 217). Pratiquement, les matières sucrées du commerce sont extraites des sucs de quelques plantes seulement, par pression, par diffusion ou même par incision ou saignée de la plante (BRUNERIE, Industr. alim., 1949, p. 23) :
4. Les substances à éliminer peuvent se classer en deux catégories : les matières solubles ou susceptibles d'être extraites par rinçage, c'est-à-dire la boue, le sang, les matières protéiques interfibrillaires, les sels de conservation, la crotte, etc., (...) — et les matières insolubles...
BÉRARD, GOBILLIARD, Cuirs et peaux, 1947, p. 31.
P. métaph. :
5. Voici l'heure du poète qui distillait la vie dans son cœur, pour en extraire l'essence secrète, embaumée, empoisonnée.
BERNANOS, Soleil Satan, 1926, p. 59.
2. Sélectionner, dans une œuvre, un fragment intéressant, significatif. Extraire un passage, une citation d'une lettre.
Dégager et résumer les idées essentielles d'une œuvre. L'auteur [Vauvenargues] y a amassé [dans ses premiers écrits] et enchaîné une suite de définitions si concises et qui sont le résultat d'une si longue réflexion, qu'on ne sait comment extraire et analyser, comment entamer ce qui est déjà un extrait si substantiel et si dense (SAINTE-BEUVE, Caus. lundi, t. 3, 1851-62, p. 128) :
6. Au milieu de toutes ces histoires cachées, je mets aujourd'hui la main dans un dossier, j'en tire au hasard une affaire, et du tout épars dans trente rapports, notes officielles, procès-verbaux, interrogatoires, j'extrais l'aventure suivante...
DUMAS père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 781.
Vieilli. [Le compl. d'obj. dir. désigne non le résultat de l'action, mais l'œuvre qui en est l'objet] Lu et extrait deux volumes fort utiles de Ney, un pamphlet sur le 18 brumaire (MICHELET, Journal, 1853, p. 222) :
7. Recommencé enfin à travailler. Extrait l'ouvrage de Rühs sur la Scandinavie. Il est sec, ennuyeux et souvent emphatique. Mais il y a des recherches et des idées.
CONSTANT, Journaux, 1804, p. 177.
3. Au fig. Exprimer. D'une masse compacte d'égoïsmes, extraire une somme considérable de dévouement (RENAN, Drames philos., Prêtre Némi, 1885, p. 565). Et moi aussi je les redisais, ces syllabes, et j'en extrayais tout le sens (BOURGET, Disciple, 1889, p. 175).
Dégager ce qui est essentiel d'une masse qui cache, qui masque. C'est aussi cette ligne que le graphologue sait extraire d'une écriture, quels que soient les artifices qui la masquent (COCTEAU, Diff. d'être, 1947, p. 216) :
8. Comment extraire une pensée de ce visage effacé sous ces paupières aux rides verticales, sous cette saleté terrible?
MALRAUX, Voie roy., 1930, p. 174.
C.— MATH. Extraire les entiers contenus dans un nombre fractionnaire. Chercher combien de fois l'unité est contenue dans ce nombre.
Extraire la racine carrée d'un nombre. La calculer. On ignore par quel procédé Archimède extrayait les racines carrées, mais il paraît certain qu'il disposait d'un procédé d'approximation perfectionné (Gds cour. pensée math., 1948, p. 101).
Prononc. et Orth. :[], (j')extrais []. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932. Conjug. Cf. traire. Étymol. et Hist. 1. Ca 980 estraire « retirer, tirer au-dehors » (Passion, éd. d'A. S. Avalle, 158); 2. a) 1121-34 id. au fig. « tirer (d'un autre livre) en le traduisant, traduire » (PH. DE THAON, Bestiaire, 3 ds T.-L.); 1176 « tirer (d'un livre), emprunter à (un livre) » (CHR. DE TROYES, Cligès, éd. A. Micha, 22); b) fin XIVe s. extraire « faire, dire, extirper (des paroles) » (FROISSART, Chron., éd. G. Raynaud, livre II, § 325, t. 11, p. 28, 1. 25); c) 1580 « obtenir, fabriquer (une substance), par traitement d'une matière première » (B. PALISSY, Discours admirables, p. 295 ds IGLF); d) 1520 math. extraire [les racines quarrées] (EST. DE LA ROCHE, Arismetique, f° 30 v° ds LITTRÉ). Issu d'une forme de lat. vulg. extragere (v. traire) du lat. class. extrahere « tirer, tirer hors de, traîner » avec réfection sav. de l'a. fr. estraire en extraire. Fréq. abs. littér. Extraire : 613. Extrait : 710. Fréq. rel. littér. Extraire : XIXe s. : a) 826, b) 975; XXe s. : a) 833, b) 875. Extrait : XIXe s. : a) 1 315, b) 1 159; XXe s. : a) 904, b) 731.

extraire [ɛkstʀɛʀ] v. tr. [CONJUG. traire.]
ÉTYM. XVe; estraire, 1080; du lat. pop. extragere, altér. du lat. class. extrahere, de ex « hors de », et trahere « tirer ». → Traire.
———
I
1 (1865, Littré). Tirer (une chose d'un lieu) en dégageant de ce qui entoure, retient, renferme. Enlever, ôter, sortir. || Extraire la pierre d'une carrière, la houille d'une mine. || Extraire un minerai de sa gangue. Dégager. || Extraire un minerai jusqu'à épuisement du filon, de la mine.
1 (…) un matériel très moderne capable d'abattre et d'extraire le charbon de façon toujours plus rapide, tout en permettant d'exécuter au rythme nécessaire tous les travaux accessoires, tels que soutènement et remblayage.
Jean Romeuf, le Charbon, p. 124.
Par métaphore :
2 Les minutes, mortel folâtre, sont des gangues
Qu'il ne faut pas lâcher sans en extraire l'or !
Baudelaire, les Fleurs du mal, Spleen et Idéal, LXXXV.
Extraire d'un plant les mauvaises herbes. Arracher, extirper. || Extraire le noyau d'un fruit. Énucléer.Au p. p. || Douille extraite du canon d'une arme à feu par l'extracteur.
(V. 1560, Paré). Chir. Enlever, retirer (un corps étranger, un organe malade) par une opération. || Extraire une épine du pied. Extirper, retirer. || Extraire un calcul d'un rein. || Extraire une balle (→ Débrider, cit. 3).Extraire une dent. Arracher, déraciner, enlever.
Iron. Tirer (une chose) de l'endroit où elle était cachée. || Il avait extrait de sa poche une vieille photo jaunie.
2 (V. 1360). Faire sortir (qqn) d'un lieu étroit, fermé, où il était retenu. || Extraire un prisonnier de sa cellule. || Extraire les blessés de dessous (cit. 4) les décombres.Pron. :
3 Extrais-toi de la geôle du monde, enfant des prisonniers.
Villiers de l'Isle-Adam, Axel, III, 1.
3 (Mil. XVIe, Amyot). Fig. Tirer (un passage; Extrait) d'un livre, d'un écrit. || Dépouiller un livre pour en extraire des citations. Détacher, prélever, prendre, relever, tirer. || Extraire des passages de plusieurs ouvrages. Compiler.(Au passif). || Cet article est extrait de tel journal.
4 (…) un seul vers on n'en (de mes écrits) saurait extraire Qui à la loi divine soit contraire.
Clément Marot, Épîtres, XI.
5 Tout mon travail consiste à extraire des auteurs anciens ce qui s'y trouve de plus beau, soit pour les faits, soit pour les réflexions, sans presque jamais y rien ajouter du mien.
Rollin, Hist. ancienne, t. II, p. 129, in Littré.
6 La première opération de la faculté de théologie avait été d'extraire de mon livre les propositions condamnables.
Marmontel, Mémoires, VII.
4 Littér. Tirer (une information, une manifestation) de qqn. Extorquer. || On ne peut lui extraire la moindre réaction.
7 (…) il brûlait de lui extraire ses secrets et ne redoutait rien qu'un refus d'audience.
M. Barrès, Leurs figures, p. 243.
8 (…) je m'y replonge, maudissant cette conférence sur Dostoïevski dont Copeau, à mon passage à Paris, a extrait de moi la promesse.
Gide, Journal, 26 nov. 1921.
———
II
1 (1587). Séparer (une substance) du corps dont elle fait partie. Exprimer, tirer. || Extraire le suc d'une betterave (cit. 1), d'un fruit. || Presse-citron pour extraire le jus des fruits. || Pressoir qui permet d'extraire l'huile des olives. || Extraire l'essence ( Extrait) des fleurs. || Extraire par pression, par distillation.
9 Les essences odorantes sont produites par un grand nombre de plantes d'espèces les plus diverses (…) Dans certaines de ces espèces, l'essence est répartie dans toute la plante et l'on peut en extraire aussi bien des fleurs et des fruits que des tiges, de l'écorce et même des racines.
Jacques Le Magnen, Odeurs et Parfums, p. 106.
Par métaphore :
10 Il fallut presser cent quintaux de mensonges pour en extraire une once de vérité.
Voltaire, Fragments sur l'histoire, V.
Chim. || Extraire un sel par l'analyse chimique. || Extraire un gaz par distillation. Isoler.
11 Le benzène est un produit industriel que l'on retire des goudrons de houille par distillation (…) Dans une première distillation, on recueille à part les produits qui passent au-dessous de 160°, ils constituent les huiles légères dans lesquelles se trouve le benzène. On l'extrait par une série de distillations fractionnées.
Lamirand, les Sciences physiques, p. 296.
2 (Mil. XVIe). Abstrait. Littér. Dégager (le contenu, les idées essentielles) d'une œuvre. || Extraire la quintessence d'un long traité. Résumer.Par métaphore. || Extraire la moelle d'un ouvrage.Extraire, après analyse des faits, les conclusions qui s'imposent. Dégager. || Extraire une idée générale d'un ensemble de faits (→ Devenir, cit. 16).
12 Ô vous, soyez témoins que j'ai fait mon devoir Comme un parfait chimiste et comme une âme sainte. Car j'ai de chaque chose extrait la quintessence, Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or.
Baudelaire, Poèmes divers, II.
3 (1520). Math. || Extraire la racine carrée, la racine cubique d'un nombre, la calculer.Extraire les entiers contenus dans un nombre fractionnaire : chercher combien de fois ce nombre contient l'unité.
——————
s'extraire v. pron.
1 (Passif). || Cette substance ne s'extrait pas facilement.
2 (Réfl.). Personnes. || S'extraire de : sortir à grand-peine de (un lieu étroit). || S'extraire d'un profond fauteuil, d'une petite voiture, de l'habitacle d'un avion.
13 (…) le compartiment d'où venait de s'extraire toute une famille de paysans périgourdins (…)
Aragon, Blanche…, I, IX, p. 155.
——————
extrait, aite p. p. adj.
(Au sens I., 3.). || Article extrait de… || Passages extraits d'un texte. Extrait (n. m.).(Au sens II., 1.). || Huile, essence extraite par distillation.
CONTR. Ajouter. — Enfermer, enfoncer, enfouir, enraciner, introduire. — Cuber.
DÉR. Extrait.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • extraire — 1. (èk strê re), j extrais, tu extrais, il extrait, nous extrayons, vous extrayez, ils extraient ; j extrayais, nous extrayions, vous extrayiez ; (le parfait serait j extrayis, inusité) ; j extrairai ; j extrairais ; extrais, extrayons, extrayez …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • extraire — Extraire. v. a. Tirer quelque chose d un corps mixte par le moyen de la chymie. Extraire le sel d un simple, d un mineral. il en a extrait la quinte essence. il en a extrait l esprit, le suc. Il signifie aussi, Tirer d un livre, d un registre, d… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • extraire — Extraire, ab Extrahere, Exscribere. Extraire un proces, Commentaria causarum conficere, Litis instrumentum sigillatim percensere, Litium commentationes facere, B …   Thresor de la langue françoyse

  • EXTRAIRE — v. a. (Il se conjugue comme Traire. ) Tirer, séparer, par quelque opération chimique, une substance simple ou composée, d un corps dont elle faisait partie. Verser de l eau sur des matières terreuses, pour en extraire les parties solubles.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • EXTRAIRE — v. tr. Tirer, retirer une chose d’un lieu, d’un corps dans lequel elle s’est formée ou introduite. L’or, l’argent qu’on extrait d’une mine. Les pierres qu’on extrait d’une carrière. Extraire un corps étranger de quelque partie du corps humain.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • extraire — vt. èstrére (Albanais.001). E. : Arracher, Sortir, Tirer. A1) extraire, sortir, (une dent, un bouchon, une cheville...) : abadâ vt. (001). A2) arracher, extraire : avantâ vt. (Morzine) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Extraire — III гр., (avoir) P.p.: extrait 1) Извлекать 2) Добывать Présent de l indicatif j extrais tu extrais il extrait nous extrayons vous extrayez ils extraient …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • s'extraire — ● s extraire verbe pronominal Familier S isoler de l environnement ; se concentrer, s abstraire. Sortir avec difficulté d un lieu …   Encyclopédie Universelle

  • Compagnie des mines d'Anzin — Création 19 novembre 1757 Dates clés 3 février 1720 : Découverte du charbon à la fosse Jeanne Colard no 1 à Fresnes sur Escaut 1734 : Découverte du charbon …   Wikipédia en Français

  • Compagnie Des Mines D'Anzin — La Compagnie des mines d Anzin est une ancienne compagnie minière. Elle se distingue par son rôle dans l histoire économique pour avoir lancé l exploitation du charbon dans le nord de la France et avoir ainsi été l une des premières grandes… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.